Qui sommes-nous

Nous sommes des femmes et des hommes travaillant en technologie  et/ou impliquées dans des démarches d’inclusion sociale. Nous en avons assez de la sous-représentation des femmes dans les événements techno. La situation doit cesser.

Équipe

Chloé Freslon, chroniqueuse et consultante

Chloé est une femme avec une mission, celle de faire de Montréal la ville à startups qui a trouvé des solutions concrètes pour combler l'écart de genres dans l'industrie de la technologie. Elle est consultante auprès des entreprises TI qui veulent de la diversité. Vous l'avez probablement vue sur des panels, lu son blogue URelles au journal Métro ou l'avez entendue à La Sphère à ICI Première Radio-Canada.


Gabriel Guzman, directeur du développement

Gabriel est dans le monde de la technologie depuis qu'il a reçu son premier ordinateur en 1987.  Il a travaillé en tant que spécialiste du support informatique, programmeur et maintenant directeur du développement pour Lightspeed POS.  Il croit que la technologie doit être ouverte et accessible à tous.  La naissance de sa fille a stimulé son désir d'en faire plus pour aider à faire du monde de la technologie un endroit plus inclusif. 


Claudia Perez Lévesque, (entre / ntra) + preneure

Claudia est une de ces femmes enthousiastes à l’idée de ne jamais se contenter du statu quo. Elle a étudié et travaillé dans l'industrie des clean tech. Elle a fondé deux entreprises, l'une dans le secteur éolien et l'autre pour permettre aux femmes immigrantes de partager leur savoir culinaire. Elle s'est impliquée dans le manifeste parce qu'elle croit que la somme de petites actions peut changer le monde.

Claire Maryniak, consultante en communication

Claire trouve sa joie à l’intersection des cultures, des langues, et des solutions innovatrices qui ont le pouvoir de changer le monde. Elle a étudié en traduction, linguistique et développement durable, et a travaillé auprès des OBNL et des start-up en technologie propre avant de fonder une entreprise en communication et services linguistiques. Pour elle, le Manifeste représente un outil collaboratif qui avance une vision d’une société plus forte, juste et créative.

Mahault Albarracin, sexologue

Mahault est sexologue et termine sa maîtrise en études de genre et médias. Elle a connu différents domaines, du yoga à l’académie en passant par l’industrie technologique, et a voyagé en Asie du Sud-Est, en Europe et en Amérique. Sa perspective est constructiviste, Queer et intersectionnelle. Elle est co-fondatrice et directrice technologique de Sexualis, une startup Web qui mélange ses différentes passions.

Virginie Caparros, entremetteuse d'affaires et nouvelle recrue en TI

Virginie est une experte administrative et a construit son expérience auprès de grands directeurs et CEO. Sa passion pour les nouvelles technologies et les relations humaines au coeur de celles-ci l'a amené à aller chercher un DEP en soutien informatique. Suite à ce positionnement, elle s'est sentie concernée par le manque cruel de femmes dans ce secteur et le potentiel énorme auquel on passe à côté, en commençant par notre belle Province. Sa facilité à créer des contacts dans les industries la pousse à créer des projets entre femmes, découvertes, transmission de connaissances et nouvelles technologies.